EnglishFrançais

Ce site a été mis à jour le 14 mars 2017

Imprimer
Analyses scientifiques

Télécharger le PDF


ASPECTS SCIENTIFIQUES CHOISIS DU 8ème WORKSHOP d'IMS
« VIEILLISSEMENT, MÉNOPAUSE, MALADIE CARDIOVASCULAIRE ET THM »

Ulysse GASPARD
Avril 2009
Pise, Italie

Cette réunion très spécialisée, parfaitement orchestrée par le Président de la réunion le « maestro » Andrea Genazzani, était une collaboration entre la société internationale de ménopause et la société européenne de cardiologie, groupe de travail ESC sur le genre.

Vingt-huit présentations sur invitation ont été faites par des leaders d'opinion sur les aspects fondamentaux, épidémiologiques et cliniques de l'âge, des maladies cardiovasculaires et du THM-un sujet particulièrement d'actualité. Ces communications seront bientôt éditées, et vous en serez informé.

Il est impossible de résumer brièvement ces brillantes contributions, et je propose de me focaliser sur un aspect important qui est celui de l‘impact du THM sur la maladie cardiovasculaire, sujet sur lequel de nouvelles données ont été apportées pendant le  WORKSHOP:

Après beaucoup de discussion, il a été émis l'hypothèse, en passant en revue les données des grands essais cliniques randomisés américains et des études d'observation, qu'il pourrait y avoir chez les femmes de 50 à 59 ans une « fenêtre de possibilité de contrôle » pendant laquelle un bénéfice potentiel dans les maladies cardiovasculaires, et plus spécifiquement la maladie coronarienne (CHD) apparaîtrait lorsque le THM est administré précocement après l'installation de la ménopause, tandis ,qu'au contraire, un risque accru de maladie cardiovasculaire est observé quand le THM est initié tardivement (i.e.> 60 ans), à distance du début de la ménopause. Y a-t-il une explication plausible pour ces effets apparemment paradoxaux des oestrogènes (E) sur les vaisseaux ?

Trois présentations faites par Tommaso SIMONCINI, Jean-François ARNAL, et Michael MENDELSOHN, ont analysé le mécanisme de l'action des stéroïdes sexuels sur les cellules vasculaires, et de leurs données fondamentales originales, un support à l'hypothèse de la« fenêtre de possibilité de contrôle » semble avoir émergé.

Dans les cellules endothéliales, les REa et REb, le RPA, le RPB et le RA (androgène) sont présents tout comme le complexe enzymatique de l'Aromatase. Environ 300 corégulateurs ont aussi été retrouvés favorisant ou inhibant l'activité des complexes ligand-récepteur des stéroïdes sexuels dans l'endothélium. Au travers de mécanismes impliquant une activation aussi bien extra-nucléaire que nucléaire, l'activité estrogéno-dépendante est maintenant bien démontrée, telle que la ré-endothélisation des vaisseaux lésés, le remodelage avec l'inhibition de la prolifération excessive des cellules musculaires lisses des vaisseaux, la néo-angiogenèse et sa  modulation fonctionnelle (Simoncini).

La vasodilation est augmentée par une plus grande activité e-NOS, la plus grande disponibilité du NO endothélial, et également de la PGI2 sous l'influence des estrogènes. Une activité athéroprotectrice estrogénique est exercée par le biais de l'inhibition de dépôts sous endothéliaux de LDL, de ox-LDL et de la formation de stries graisseuses (Mendelsohn). Ces  observations peuvent se retrouver chez la souris normale. Au contraire, chez les souris ayant une invalidation du REa, il y a une suppression totale de la protection anti-athérome estrogéno dépendante et cette suppression est aussi retrouvée  chez les souris spécifiquement déficientes en REa endothélial (Arnal).

D'un autre coté, comme il est également observé dans les modèles humains et animaux (singe, souris), l'exposition chronique aux estrogènes entraîne une activité pro-inflammatoire directe sur diverses populations cellulaires du système immunitaire et inflammatoire et concourt à la migration de lymphocyte/macrophage dans les plaques d'athérome et à la sécrétion des cytokines proinflammatoires telles que l'IFNg, d'IL-1-6-12-18, de TNFa, etc... (Arnal). Ceci peut contribuer, en cas de plaques athérome établies, à augmenter leur instabilité et à favoriser la thrombose athérogène locale.

En conséquence, les estrogènes se comportent comme un « Janus » à deux visages dans les modèles animaux in vivo : ils protègent le vaisseau principalement par l'augmentation de NO, mais favorise dans le même temps des remaniements proinflammatoires. Si les plaques d'athérome sont présentes sous l'endothelium, elles peuvent être alors déstabilisées et la situation clinique se détériore. Ces données biologiques vont très bien avec l'hypothèse d'une« fenêtre de possibilité de contrôle  » et renforcent les données épidémiologiques, qui semblent indiquer que chez les  femmes récemment ménopausées, le rôle protecteur du THM prévaudra si les lésions athérogéniques sont rares, et le risque de détérioration sera plus important chez les femmes ménopausées plus âgées présentant des lésions athéromateuses.

L'hypothèse de l'importance du temps entre le début de la ménopause et l'initiation du THM a été confirmée par Clarkson avec le modèle de la guenon castrée, qui montre une corrélation étroite avec les observations cliniques. En outre, dans l'étude « WHI- calcification de l'artère coronaire (WHI-CACS) », chez les femmes agées de 50 à 59 ans à l'inclusion, la progression des plaques de calcification dans les artères coronaires à la fin de l'essai a été inférieure chez les femmes affectées au groupe estrogène par rapport au groupe placebo, montrant le rôle potentiellement protecteur des estrogènes chez les femmes ménopausées les plus jeunes.

Tous ces arguments (et bien d'autres...) concourent pour établir la plausibilité non seulement l'épidémiologique mais aussi biologique d'un effet protecteur des estrogènes sur le système cardiovasculaire,  à condition que le THM soit pescrit tôt après le début de la ménopause.

C'est seulement un exemple parmi tant d'autres, de la pertinence des  données qui ont été présentées et discutées pendant ce 8ème Workshop d'IMS. Nous attendons avec l'impatience la publication complète de ces données.

 

 
Сделайте правильный выбор! Онлайн или реальные слоты? Играйте на реальные деньги!
займ онлайн